Menu

LA GUERRE DE L’OPIUM

ARTE Reportage – 2017

L’Etat de Guerrero, dans le sud ouest du Mexique. Ici pousse une petite fleur qui déchaîne une violence inouïe. Ses bulbes suintent l’opium, le nouvel or noir du pays. En dix ans, les surfaces cultivées de pavot ont été multipliées par trois, de 4 000 à plus de 12 000 hectares. Les saisies réalisées par les autorités mexicaines ces deux dernières années sont encore plus parlantes. Celles d’héroïne ont quasiment doublé ; quant aux saisies de gomme d’opium – ce latex extrait du pavot à la base de la production d’héroïne – elles ont littéralement explosé, augmentant de quelque 500 % ! Exécutions, enlèvements extorsions. Ici, les cartels se livrent une guerre pour le territoire.

Côté américain, l’agence anti-drogue DEA estime que les deux tiers au moins de l’héroïne consommée actuellement aux Etats-Unis proviennent désormais du Mexique. Le pays est d’ores et déjà le troisième producteur au monde, derrière l’Afghanistan et la Birmanie… Et ne cesse de gagner du terrain.